Chichén Itzá: une des sept nouvelles merveilles du monde

Le site archéologique de Chichén Itzá se trouve dans la région du Yucatán au Mexique. Cette ancienne cité maya est un des plus grands vestiges de la civilisation. C’est aujourd’hui un des sites les plus importants et les plus visités de la région. Situé Entre Mérida et Valladolid, à une heure trente en voiture de la ville de Tulum, ce lieu reste facilement accessible à tous les voyageurs et de nombreuses agences proposent cette excursion dans leurs programmes.

Le site de Chichén Itzá a été classé au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1998 et élu comme une des sept nouvelles merveilles du monde en 2007. 

Initialement, nous n’avions pas prévu de nous y rendre durant notre séjour au Mexique. Nous nous étions tout de même renseigné à Tulum auprès d’une agence qui proposait la visite sur la journée. Cette dernière incluait: la découverte du Cenote Ik Kil, qui se trouve à proximité du site archéologique, la visite de Chichén Itzá et de la ville de Valladolid. Le transport et le repas du midi étaient inclus dans le tarif.

Cette agence proposait la sortie pour 40 dollars pour deux personnes que nous avions réussi à négocier pour 35 dollars (Soit environ 28 euros pour deux).

Pour information:

  • l’entrée du site de Chichen Itzá coûte 7,70 euros par personne (177 pesos)
  • l’entrée  du canote Ik Kil coûte 3,5 euros par personne (environ 80 pesos)
  • Trajet en bus : environ 5 euros aller retour par personne. 

Si nous avions décidé de nous y rendre seuls, la visite nous aurait couté 16 euros par personne.

Le prix proposait par l’agence était donc correct après négociation d’autant plus qu’il incluait le repas du midi et la visite de Valladolid. Nous avons donc choisi de nous y rendre en bus avec cette agence.

Notre journée:

Le matin de l’excursion, nous avons RDV à 7H00 devant l’agence. Une navette nous récupère pour nous emmener au point de rencontre de tous les participants. Nous devons attendre que tout le monde arrive avant d’embarquer dans le bus qui nous amènera à Chichén Itzá. A vrai dire, nous ne sommes vraiment pas adeptes des sorties en groupe. Nous n’aimons pas la foule et être dépendants des autres. Nous partons donc avec un peu d’appréhension.

Une fois au point de RDV, nous en profitons pour prendre un café pour patienter et faire quelques photos/vidéos. L’endroit est vraiment très sympa et il y a même un cenote sur place.

Il est 8h quand nous embarquons enfin à bord du bus qui est totalement plein. Nous arrivons parmi les premiers au Cenote Ik Kil ce qui est vraiment appréciable. Il n’y a pas énormément de monde et nous pouvons en profiter à fond. Nous enfilons nos maillots de bain dans les vestiaires et descendons nous baigner. L’eau est absolument glaciale ! Nous nous trouvons alors au fond d’un puit de lumière. Les centaines de lianes qui tombent depuis le haut du puit rendent cet endroit vraiment très mystérieux.

Après 45 minutes, nous repartons en direction de site de Chichén Itzá et cette fois-ci, nous ne sommes pas les premiers à arriver. L’immense parking en béton est déjà bien rempli et il y a des dizaines de bus alignés les uns contre les autres. Notre accompagnateur nous informe que si nous souhaitons prendre une caméra ou un appareil photo, nous allons devoir payer une taxe supplémentaire à l’entrée. Toutefois, si nous ne souhaitons pas payer cette taxe, il nous conseille de cacher notre équipement sous nos vêtements… les agents à l’entrée ne fouillant que les sacs.

Il nous explique qu’il sera notre guide (espagnol) durant toute la visite. Nous descendons alors du bus et entrons à l’intérieur du site. Nous n’avons pas eu besoin d’attendre trop longtemps à l’entrée, néanmoins, nous nous rendons vite compte qu’il y a déjà énormément de monde sur place.

Nous suivons notre guide qui débute en nous donnant des explications historiques sur ce lieu. Son débit de parole ne nous permet pas de comprendre tout ce qu’il nous dit. Nous lui demandons à plusieurs reprises de ralentir et d’articuler mais ce dernier n’a, semble t’il, pas envie de faire d’efforts. Nous partons donc de notre côté pour faire la visite, seuls cette fois-ci.

Le temple principal est impressionnant. Il a en grande partie été restauré ce qui le rend absolument magnifique.

Temple principal El Castillo (Kukulcán)

Nous continuons notre visite à travers les temples. Nous manquons d’explications et tentons de nous rapprocher des autres groupes parmi lesquels le guide parle en anglais. Nous sommes vraiment étonnés de constater que sur tous les chemins qui ont été aménagés, il y a énormément de revendeurs de souvenirs… Ils nous abordent et tentent de nous revendre leurs babioles. Nous ne comprenons pas comment cela peut être autorisé sur un site historique comme celui ci.  Cela gâche un peu la visite et le charme de l’endroit.

Après 2h30 de marche, nous venons de terminer la visite du site.

Nous prenons la direction de la sortie avec un avis vraiment mitigé sur cet endroit. Certes, le temple principal est vraiment exceptionnel mais nous ne trouvons pas ce lieu hors du commun. Tout est trop bien aménagé. Les chemins sont tracés et toute la végétation autour des temples a été supprimée. Avec la foule et les revendeurs de souvenirs nous n’arrivons pas à nous immerger dans cet lieu. Cela est triste à dire mais nous avons le sentiment que cet endroit a perdu son âme…

Peut-être que le site doit respecter un certain cahier des charges étant donné qu’il a été élu parmi les sept nouvelles merveilles du monde…

Nous reprenons la direction du bus et patientons en attendant que les autres participants aient fini leur visite.

Le bus prend cette fois-ci la direction du restaurant. Il s’agit d’une énorme maison en pierres. Tout est aménagé pour recevoir des groupes. Encore une fois, nous ne sommes pas les seuls. Cet endroit doit être le repère de toutes les agences des environs. La salle dans laquelle nous mangeons est immense et nous sommes très certainement une centaine à déjeuner ensemble. De grandes tables sont dressées les unes à côté des autres… Nous ne nous sentons pas du tout à l’aise dans cet environnement mais réservons deux chaises avant d’aller nous servir au buffet. A table, nous débriefons sur la matinée. Nous avons vraiment apprécié la visite du Cenote Ik Kil cependant nous avons été déçus par le site de Chichén Itzá, nous nous attendions à autre chose.

Le repas terminé, nous remontons dans le bus en direction de la ville de Valladolid. Le chauffeur nous informe que nous n’avons qu’une heure pour nous balader dans le centre avant de prendre la chemin du retour. Autant vous dire qu’en une heure, nous n’avons pas eu le temps de voir grand chose de la ville à part la place principale et quelques rues annexes.

Nos recommandations:

  • Ne passez pas par une agence pour vous rendre sur le site archéologique. Prenez le bus ou louer une voiture.
  • Rendez vous directement à Chichen Itzá dès l’ouverture du site à 8h00. Vous pourrez ainsi profiter du calme et du charme de l’endroit avant la tempête. D’autant plus que les revendeurs ne s’installent qu’à partir de 9h00
  • Prévoyez de rester une nuit dans un hôtel des environs. Entre Novembre et Avril, un spectacle de son lumière est programmé à la tombée de la nuit et cela vaut vraiment le détour. La bonne nouvelle c’est que ce spectacle est inclus dans le prix de votre billet. Profitez en !

N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions ou besoin de plus de précisions.

Claire et Benoit

 

 

Tagged with:     , , ,

About the author /


2 commentaires

  1. Bettina

    J’arrive demain dans le Yucatan, Merci de l’info

    • Livre de Voyages

      Avec plaisir ! N’hésitez pas à nous faire un retour sur vos impressions 😉

Post your comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *